Vellevans
Vellevans

DECES

Jeannine Crucet est décédée à son domicile mercredi 27 mai au terme d’une longue maladie supportée avec courage.

Elle voit le jour le 1er août 1932 à Vellevans au sein de la famille Barret composée de trois enfants. Après sa scolarité à l’école du village, elle entre au pensionnat de Mi-Cour à Baume-les-Dames pour apprendre la couture. Elle épouse Raymond Crucet de Vellevans. Le couple accueille deux filles, Lucienne et Dominique. Le cercle familial s’agrandit avec la venue de six petits-enfants, Séverine, Angélique, Lionel, Yannick, Anne-Lise et Guillaume. Ses cinq arrière-petits-enfants qu’elle chérit par-dessus tout la comble de bonheur, Isia, Léna, Maé, Loé et Emie.

Jeannine passe sa jeunesse et une partie de sa vie à seconder sa mère dans la maison familiale qu’elle ne quittera pas. La perte d’un frère à l’âge de 36 ans l’affecte profondément puis un an plus tard, le décès de Louis, son père, lui cause une nouvelle épreuve. Elle soigne Madeleine, sa mère puis son mari qui disparaît en septembre 2012. Malgré ces épreuves, elle reste une femme effacée, discrète, généreuse, extrêmement gentille, toujours prête à rendre service. La porte de la maison reste toujours ouverte pour une tasse de café.

Jeannine s’est éteinte entourée des siens, soulagée par le soutien de ses deux filles et les visites des voisins et des amis.

Ses obsèques ont lieu, ce vendredi 29 mai à 14 h 30, en l’église de Vellevans.

Nos condoléances.

Mala BOLLE
née RUNGASAWMY

survenu le 19 mars 2015, dans sa 59e année 

Mala Bolle est décédée au centre hospitalier de Besançon à l’aube du printemps, jeudi 19 mars, à l’âge de 59 ans. Elle avait subi la greffe d’un rein il y a un mois.

Mala née Rungasawmy a vu le jour le 20 mai 1956 à Port Louis sur l’île Maurice dans une famille de trois enfants. Arrivée en France à l’âge de 22 ans, elle épouse Gérard Bolle à Pontarlier. Celui-ci décède après treize ans d’union.

Elle conserve de son pays d’origine le goût pour la cuisine méridionale. Pour assouvir son penchant pour la bonne cuisine, elle tient tout naturellement un restaurant pendant quelques années. En 1993, elle rencontre Alain Barret de Vellevans avec lequel elle a la joie d’accueillir Anne-Sophie, sa fille adorée, aujourd’hui étudiante en médecine. Alain, artisan maçon méticuleux, venait de déménager dans la maison, située 3, Grande rue à Vellevans. Il s’agit d’une maison qu’il a restaurée de ses propres mains pendant plusieurs années. Mala n’aura pas la chance d’habiter dans cette nouvelle demeure.

Malgré ses ennuis de santé, elle était une battante au grand cœur. Elle avait accepté Anthony, son beau-fils, avec lequel s’était liée une véritable complicité. Mala aimait la voiture et les rallyes étaient une quasi-passion. Elle confectionnait des plats mauriciens pour recevoir la famille et les amis.

Elle avait dit dernièrement à sa fille : « Si l’opération réussie, j’aimerais retourner à l’île Maurice ». Il restait dans le cœur de ce « petit bout » de femme ses origines et de la partie de sa vie passée sur cette île de l’Océan Indien. Mala aimait rencontrer ses amis mauriciens qui habitaient la région, les uns à Besançon, les autres à Pontarlier.

Une cérémonie aura lieu, ce lundi à 14 h, au crématorium de Saint-Claude à Besançon.

Nos condoléances.


1 er janvier  Décès de Pierre Meyer " dit Pierrot"

 

A l'age de 87 ans