Vellevans
Vellevans

Faits divers,Fêtes, animations

Servin - Commémoration du 8-Mai Reconnaissance de la nation : quatre médaillés

La commémoration du 8 mai a eu lieu aux monuments aux morts de Servin pour célébrer le 70e anniversaire de l’armistice de la guerre 1939-1945. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du vice-président de la section de l’Union nationale des Combattants de Sancey, de ses adhérents et des porte-drapeaux, de l’harmonie de Sancey sous la houlette de Clarisse Monnot, des sapeurs-pompiers de Sancey et de Servin ainsi que des jeunes sapeurs-pompiers.

Lors de ce devoir de mémoire, Guy Renaud a remis la médaille de reconnaissance de la nation pour leur engagement lors de la guerre d’Algérie à quatre anciens combattants.

Roger Brusset, résidant à Vellevans, qui a intégré le 6e régiment d’Afrique de 1956 à 1957 dans l’Oranais à Tlemcen.

Louis Courgey de Belvoir commence ses classes à Besançon en 1955, le 1er avril 1956, il est envoyé en Algérie pour trois mois puis il rejoint le Maroc jusqu’en 1957.

Claude Grosjean, appelé dans le régiment du Train en 1959, a intégré plusieurs régiments de France avant de rejoindre l’Algérie jusqu’en 1961.

Claude Quinnez de Deluz a rejoint l’Allemagne (CIDB) en 1957 puis le sud oranais à la frontière du Sahara à Aïn Sefra jusqu’en 1959.

Une minute de silence a été respectée, l’harmonie a joué la Marseillaise et les enfants de l’école de Servin chanté l’hymne national. Eva Meillet et Sarah Domeck, élèves de 5e du collège Henri-Fertet, ont lu un extrait d’un texte de Maurice Legrand sur les parachutages de Lomont dans la nuit du 5 au 6 mai 1944, publié en 1978 dans un opuscule intitulé Baume-les-Dames la résistance ainsi qu’un poème écrit par René Tavernier (1915-1989), père du cinéaste Bertrand Tavernier. René Tavernier a été fermement engagé dans la résistance.

Christian Berçot, maire, d’affirmer : «… pour ceux qui comme moi n’ont pas connu cette période, le devoir de mémoire et la transmission de celle-ci aux jeunes générations s’imposent… »

17 mai Gustave Dutrieux a soufflé ses 90 bougies

Gérard Dutrieux, en qualité de maire de Vellevans, est venu au domicile de son père, Gustave, pour lui souhaiter son 90e anniversaire. Il était accompagné de plusieurs conseillers à l’occasion de cette démarche.

Gustave, dit familièrement « Tavo », est né le 17 mai 1925 au foyer d’Hélène Gaudey et d’Abel Dutrieux, marchands de bois à Vellevans. Fils unique, il s’installe durant trois ans à Houtaud dans le Haut-Doubs en tant qu’exploitant forestier et transporteur.

Envahi par la nostalgie de son village natal, il revient à Vellevans où il exerce la même activité professionnelle. En 1945, Gustave s’engage dans l’armée au RTA en Allemagne dans les contingents du général De Lattre de Tassigny, section Rhin et Danube.

Le 28 mai 1955, il épouse Renée Bourquard, d’Anteuil, avec laquelle il fonde une famille de quatre enfants (deux filles et deux garçons) qui s’agrandit de dix petits-enfants et de treize arrière-petits-enfants. Bon vivant, Gustave participe aux réunions du club du 3e âge où il fait de nombreuses parties de tarot ; il aime converser avec les autres et est avide de découvrir de nouvelles choses.

Ses principales occupations durant la retraite sont la cueillette des champignons, les parties de chasse et l’élevage des abeilles.

Gustave a apprécié l’hommage que lui a rendu la municipalité.

Nous souhaitons à ce vaillant nonagénaire de nombreux moments de bonheur auprès de ses proches et une bonne santé.

 

18 mars  Les anciens combattants et la Toscane

Lors de l’assemblée générale des anciens combattants, il a été convenu de l’organisation d’un voyage en Toscane courant juin. Le groupe bénéficie chaque année d’une sortie d’une semaine depuis plus de dix ans. La destination varie. Le dernier voyage avait pour destination le Portugal par voie aérienne. Ce loisir permet aux anciens combattants de maintenir de vrais liens d’amitié et de complicité, les conjoints et les veuves faisant partie du déplacement.

Au cours de la réunion à la salle polyvalente de Vellevans, le président Claude Michel, accompagné de Gérard Mangin, président départemental, ont demandé une minute de silence à la mémoire des camarades décédés en cours d’année. Une pensée a été faite pour les victimes du terrorisme et pour les militaires français décédés en opérations extérieures.

Claude Marguet, secrétaire de la section locale, a indiqué l’inscription de 104 adhérents. Il a dressé le calendrier des principales manifestations qui auront lieu cette année : le 8 mai, la commémoration au monument aux morts aura lieu à Servin, le 11 novembre à Sancey et le 5 décembre à Belleherbe. Le dimanche 19 juillet, les membres de l’amicale se retrouveront pour la dégustation du traditionnel méchoui.

Denis Mougey de Crosey-le-Grand fait son entrée au bureau en remplacement du regretté Jean Palaticky, décédé. André Pegeot, Jacqueline Nicod et Nicole Martin font partie également du bureau. La réunion s’est terminée par un moment de convivialité apprécié de tous les participants.

17 mars. Spectacle et petits fours au programme de Familles rurales

Familles rurales « Les Feuillus » occupent les enfants durant les vacances. Ces vacances d’hiver n’ont pas échappé à la règle. C’est ainsi qu’un atelier cuisine avec la réalisation de desserts confectionnés avec beaucoup d’amour et de gourmandises par les enfants avec l’aide des bénévoles (mousse au chocolat, sablés, rose des sables). Les enfants ont eu grand plaisir à rapporter leurs pâtisseries à la maison.

Puis une sortie au Petit Kursaal à Besançon pour regarder un spectacle de marionnettes : Hänsel et Gretel organisé par la compagnie « Une poignée d’images » (dans le cadre du solstice international de la marionnette de la Ville de Belfort). Spectacle apprécié, peu d’enfants ayant déjà pu assister à ce genre de spectacle.

Une quinzaine d’enfants ont participé à l’une ou l’autre des activités. (Source L'Est-Républicain)


Incendie à Vellevans

Un hangar a été détruit par les flammes cette nuit. Il abritait neuf véhicules et 600 m3 de bois. La propagation du feu à la maison voisine a été évitée.

Par Aline Bilinski Publié le 06/02/2015                                                                                                                                  Un incendie s'est déclaré dans un hangar de Vellevans peu avant une heure du matin. La structure bois de 1000 m² abritait un stock de bois de 600 m3 et plusieurs véhicules, (2 camping-cars, 5 voitures, 1 quad et 1 van) tous détruits par les flammes. On ignore l'origine du sinistre. LA RD 464 est restée coupée pendant plusieurs heures et une déviation a été mise en place. 

Source FR3

 

Vers 0 h 50, dans la nuit de jeudi à vendredi, les pompiers sont intervenus pour un incendie à Vellevans, dans la Grande-Rue. A leur arrivée, leur première préoccupation a été de circonscrire le feu qui ravageait un hangar de 1000 m2 pour qu’il ne se propage pas aux habitations toutes proches. Le sinistre a été maîtrisé vers 4 h du matin. Néanmoins, 600 m3 de bois continuaient à se consumer. Ce matin, 25 pompiers sont encore sur place pour surveiller le foyer. Aucune victime n’est heureusement à déplorer. Les habitations voisines n’ont pas été touchées. En revanche, les deux camping-cars, les cinq voitures, le quad, le Van et le bois sont partis en fumée. Les secours ont eu les plus grandes difficultés pendant leur intervention à cause du froid (-10° C) et de la chaussée verglacée. La D464, bloquée la majeure partie de la nuit, est à nouveau ouverte. (Source L'Est-Républicain)